espagne 2011

finale
 
Lucia Pérez
Que me quiten lo bailao

Auteur :



Compositeur :




Passage finale :

Class. Finale :

Lucía Pérez Vizcaíno est née le 5 juin 1985 à O Incio, en Galice.

 

En 2002, à l’âge de 17 ans, elle remporte un show de chanteurs amateurs baptisé « Canteira de Cantareiros » et diffusé à la télévision régionale de Galice (TVG).

 

Un an plus tard, elle publie son premier album : « Amores y amores ».

 

En 2005, elle représente l’Espagne au Festival de Viña del Mar, sorte d’Eurovision sud-américain qui se déroule chaque année pendant six jours en février au Chili. Avec la chanson « Qué haría contigo », elle termine deuxième de la compétition. Elle s’y représentera de nouveau en 2009. Entre temps, elle sort son deuxième album intitulé « El tiempo dirá... »

 

Suivront ensuite deux autres albums : « Volar por los tejados » en 2009 et « Dígocho en galego » en 2010.

 

Cette année, l’Espagne la choisit pour être son ambassadrice sur la scène de Düsseldorf. Elle y interprètera la chanson « Que me quiten lo bailao ». Tout de suite après sa victoire à la sélection nationale, elle signe un contrat avec Warner Music et devrait sortir son cinquième album sous les auspices de ce label en avril 2011.

 

L’auteur est compositeur de la chanson, Rafael Artesero Herrero, est connu des fans de l’Eurovision pour être le compositeur des chansons ayant représentées Andorre en 2005 et 2006. C’est également un chanteur qui s’est produit sur de nombreuses scènes d’Europe (Arménie, Belgique, Moldavie, Pologne, Lituanie, Slovénie etc).

Rafael Artesero Herrero
22/25

Ouo uo oo, ouo uo oo

y ahora que me quiten, que me quiten lo bailao

 

Me pellizco cada día, pienso qué suerte la mía

no estoy soñando, es realidad

Vivo como en una nube, tengo lo que nunca tuve

te tengo a ti, a ti y todo lo que me das

 

Y aunque sé bien

que podrán venir tormentas

y me caeré

sé que a fin de cuentas he “disfrutao”

de todo lo “bailao”

 

Ouo uo oo, ouo uo oo

y ahora que me quiten, que me quiten lo bailao (bis)

 

Junto a ti cada momento es sublime el sentimiento

no he de temer lo que ha de venir

no me curaré en salud ni me cargaré una cruz

prefiero disfrutar viendo lo que eres tú

 

Y aunque sé bien que van a venir tormentas

y me caeré

sé que a fin de cuentas ya disfruté

de todo lo bailao

 

Ouo uo uo uo oo uo uo uo uo oo

Ahora que me quiten, que me quiten lo bailao (bis)

 

Me siento tan bien, me siento tan bien

que nunca nunca nunca en negativo pensaré

 

Y sé bien que van a venir tormentas

y me caeré

pero a fin de cuentas ya disfruté de todo lo bailao

 

Ouo uo oo, ouo uo oo,

y ahora que me quiten, que me quiten lo bailao (bis)

Rafael Artesero Herrero
23 / 50 pts