italie 2011

finale
 
Raphael Gualazzi
madness of love

Auteur :



Compositeur :




Passage finale :

Class. Finale :

Raphael Gualazzi est le 11 novembre 1981 à Urbino. Après avoir entrepris des études de piano au Conservatoire Rossini de Pesaro, où il s’est orienté vers l‘apprentissage des auteurs classiques, il étend sa recherche musicale au Jazz, au Blues et à la Fusion, en collaborant avec des artistes qualifiés du secteur et en se distinguant pour ses qualités vocales et instrumentales particulières.

 

Sa musique naît de la fusion de la technique Ragtime, du tout début du XXè siècle, avec le lyrisme du Blues, du Soul et du Jazz dans sa forme plus traditionnelle. Les sonorités typiques du pré-jazz et du stride-piano de Scott Joplin, Jelly Roll Morton, Fats Waller, Art Tatum et Mary Lou Williams, et le blues de Ray Charles et Roosevelt Sykes sont actualisées par Raphael Gualazzi avec un style très personnel où la tradition cohabite avec les influences plus innovantes d’artistes éclectiques comme Jamiroquai et Ben Harper.

 

Depuis 2005, Raphael Gualazzi participe à d’importants festivals comme, entre autres, le Fano Jazz, le Java Festival de Jakarta, l’Argo Jazz et le Ravello International Festival, et en 2008, on assiste à la sortie en France, sous le label Wagram, de la compilation “ Piano jazz ”, qui inclut le titre “ Georgia on my mind ” interprété par Raphael Gualazzi et des compositions de très grands artistes comme Nora Jones, Diana Krall, Art Tatum, Ray Charles, Jimmie Cullum, Michael Petrucciani, Chick Corea, Thelonious Monk, Dave Brubeck, Nina Simone et Duke Ellington.

 

Après avoir été invité à se produire en spectacle dans le Vermont et le New Hampshire dans le cadre du projet “ The History & Mystery of Jazz ”, où on l’a vu aux côtés de musiciens du calibre de Michael Ray (Sun Ra Arkestra, Kool & The Gang), Steve Ferraris (Sun Ra Arkestra, Charlie Haden), Jamie Mc Donald, Nick Cassarino, Bob Gullotti et John McKenna, Raphael Gualazzi rencontre, en septembre 2009, Caterina Caselli et signe avec Sugar un contrat discografique.

 

Ayant atteint l’attention du grand public grâce à la couverture de “ Don’t stop ”, le célèbre succès des années 70 du groupe Fleetwood Mac (choisie comme bande sonore du spot publicitaire télé de Eni), Raphael Gualazzi se produit, en été 2010, au Heineken Jammin Festival, au prestigieux Pistoia Blues Festival et au Giffoni Film Festival pour ensuite débuter en septembre au Blue Note Milano où il présente son premier EP digital homonyme contenant 4 titres avec lequel il atteint le sommet du classement de iTunes.

 

Dans le même temps, avec le titre “Reality and Fantasy” dans la version remix de Gilles Peterson, intégré dans les compilations Hotel Costes et Nova Tunes 2.2, Raphael Gualazzi a atteint les sommets des classements de ventes numériques du monde entier. Il conquiert l’airplay de quelques-uns des plus prestigieux réseaux français et en décembre il donne un spectacle au Louvre pour ensuite débuter au Sun Side Club de Paris, temple de la musique jazz, où il présente son nouvel album “Reality and Fantasy”aux principaux media européens, en sortie en 2011 en Europe sous le label Sugar / Distribuzione Universal Music.

 

Raphael Gualazzi participe à Sanremo Giovani 2011 avec “ Madness of Love ”, une chanson écrite, produite et arrangée par lui-même.

Raphael Gualazzi
12/25

Dire si dire mai

Non e’ facile sai

And all the world around you seems to slip and disappear

Io non so piu’ chi sei

Non mi importa chi sei

I know for certain I won't bother you with nostalgia

 

Ma vedrai un altro me

in un sogno fragile

riderai come se non ti avessi amato mai

cercherai un altro me oltre l’ombra di un caffe’

Troverai solo me

Se mi fermo un attimo io non so piu’ chi sei

 

Qui si vive cosi’

day by day night by night

but someone hit me and I fell into your heart, my dear

 

And you’ll fly over lands

Where your eyes can’t find the end

Upon mountains down lanes

Being so far away from you just makes me feel so damned!

 

E vedrai un altra te quasi invincibile

viva come non mai ed e’ li che tu mi avrai

oltre false magie l’orizzonte sarai

splenderai, splenderai, splenderai

splenderai!

Raphael Gualazzi
2 / 189 pts